Changer sa porte d’entrée, une étape à réfléchir

La porte d’entrée de notre maison peut nous sembler être un élément anodin. C’est pourtant l’ouverture principale de votre habitat, par laquelle vous transitez chaque jour, plusieurs fois par jour. Une porte d’entrée est donc sujette à la fragilisation par le temps et l’usage. Voici quelques conseils pour reconnaitre les premiers signes de dégradation et les caractéristiques à privilégier lors d’un changement de porte d’entrée.

Reconnaitre les signes de dégradation

 

Qu’elle soit en PVC, en bois ou en métal, une porte d’entrée est directement et quotidiennement confrontée aux éléments extérieurs, véritable source d’altération. Vent, pluie, neige, écarts de températures, sont autant de paramètres climatiques à prendre en considération lors de l’analyse de l’ouvrant de votre porte d’entrée.

Courants d’air importants, peinture présentant des bulles d’air, bois rongé ou putréfié, fissures autour des charnières et serrures, sont des signes avant-coureurs d’une usure.

Pour être certain que remplacer votre porte d’entrée est inévitable, plusieurs techniques peuvent vous aider.

 

L’évaluation des jours

De nuit, placez-vous à l’extérieur de votre domicile, lumière allumée à l’intérieur. Si la lumière est visible de votre côté à travers la porte d’entrée, c’est que celle-ci présente des jours. Il convient alors de demander l’avis d’un expert menuisier sur la nécessité de changer ou de régler la porte. Ces écarts feront en effet passer le froid, la chaleur, l’humidité et le bruit.

 

L’évaluation des fissures et des joints

Dans un premier temps, il faut observer attentivement le panneau de votre porte d’entrée ainsi qu’autour des ferrages. Contrôlez également l’état des joints de votre porte d’entrée : ont-ils séché ? Sont-ils fissurés ? En fonction de vos constats, demandez l’avis à un professionnel.

La méthode la plus complète pour détecter les fissures est de positionner une personne de chaque côté de la porte, préalablement fermée. Une des deux personnes devra diffuser de la fumée contre la porte. Si la deuxième personne détecte cette fumée de son côté, c’est que des fissures sont présentes dans le bois. Un remplacement pourra s’imposer.

 

L’évaluation d’un bois altéré

Un examen minutieux de votre porte d’entrée pourra vous aiguiller quant au niveau d’altération du bois. Si des bulles sont apparentes sous la peinture, si celle-ci est décolorée ou encore si le bois est gondolé voire rongé sous la peinture, c’est que ce dernier a subi une dégradation qu’il vous faudra prendre en compte (simple restauration ou remplacement complet).

D’autres éléments peuvent également vous aider à faire une évaluation de votre porte d’entrée : charnières rouillées, porte qui se ferme difficilement, etc.

 

Comment bien choisir sa nouvelle porte d’entrée ?

 

Le diagnostic est posé et votre porte d’entrée doit être changée ? Voici venu l’étape du choix du nouveau modèle de porte à installer. Quel que soit le matériau, les portes d’entrée dernière génération sont très performantes. Gardez à l’esprit que votre porte doit avant tout être un coup de cœur ! Il est toutefois nécessaire comme pour vos fenêtres de prendre en considération des points comme l’aspect sécurité, la durabilité du produit et l’entretien de votre porte d’entrée.

 

Sécurité

Tout d’abord, assurez-vous que le modèle qui vous plait répond aux normes suisses en termes de sécurité. Les portes d’entrée restent les principaux accès des cambrioleurs. Il est donc nécessaire de capitaliser sur des menuiseries de qualité. En fonction du risque de votre zone d’habitation (isolée, peu d’éclairage et peu de passage, etc.), il est par exemple intéressant de choisir des portes qui comportent des armatures renforcées en acier et des serrures haute sécurité.

 

Efficacité

Dans un second temps, il vous faudra vous assurer de l’efficacité du modèle sur sa résistance à l’eau, à l’air, à la chaleur et au bruit. Pour cela, vous pouvez faire confiance aux indicateurs suivants concernant votre porte d’entrée avant de la changer :

 

Coefficient de transmission thermique

Il s’agit du principal critère à prendre en compte, c’est le coefficient Ud. Ce coefficient mesure la déperdition thermique, c’est-à-dire la capacité de la porte à conserver la température intérieure. Plus ce coefficient tend vers 0, plus la porte est isolante.

Bien entendu, ce coefficient varie en fonction des dimensions et des assemblages que vous souhaitez pour votre entrée (vitrage, ouvertures de grandes dimensions, etc.).

Les valeurs AEV

Les valeurs AEV (A pour hermétique à l’Air, E pour étanche à l’Eau et V pour résistance au Vent), précisent sur une échelle (respectivement de 1 à 4, 1 à 9 et 1 à 5) les capacités de résistance d’une porte. Plus la valeur sera élevée, plus elle sera performante.

Sachez que la présence de joints périphériques vous assurera une bonne isolation à l’eau mais également aux nuisances sonores. Aussi, vous pouvez faire confiance à un système de double joint périphérique.

L’affaiblissement acoustique

Selon votre lieu d’habitation, il s’agit d’une valeur à laquelle veiller (fort passage routier, lotissement, aéroport, etc.). Cette valeur vous indiquera la capacité de votre porte d’entrée à vous protéger contre les nuisances sonores.

L’indice de protection phonique s’exprime en décibels (dB). Plus il est élevé, plus la menuiserie possède une capacité d’affaiblissement phonique élevée.

L’ensemble de ces indicateurs vous permettront de choisir au mieux votre nouvelle porte d’entrée. Lorsque vous consultez un professionnel de la menuiserie, n’hésitez pas à demander les rapports thermiques et acoustiques des modèles choisis. Vous pourrez ainsi choisir LA porte qui convient à votre environnement de vie. N’hésitez pas à nous contacter pour tous vos projets.

 

Quelques conseils pour l’entretien de votre porte d’entrée

 

Vous envisagez sérieusement de remplacer votre porte d’entrée ? Tryba vous accompagne durant l’ensemble de votre parcours d’achat.

Au sujet de l’entretien, rien de plus simple pour le PVC et l’aluminium : très peu d’entretien nécessaire, un nettoyage avec un chiffon humide suffit. Si vous avez une porte d’entrée en bois, il faudra utiliser un produit spécial bois qui la nettoiera délicatement.

Contactez un TRYBA Partner qui vous aidera à sélectionner la porte de votre choix parmi un très grand nombre de modèles ! Il étudiera avec vous la situation de votre maison, les avantages de chaque matériau (PVC, aluminium, bois) ainsi que le prix à définir. Justement, le prix de votre porte d’entrée Tryba dépend du type de porte, des accessoires et des finitions que vous choisissez. Pour un calcul exact du prix, rapprochez-vous de l’un de nos TRYBA Partners !

 

JE CONTACTE UN TRYBA PARTNER